TOP

J’ai l’impression que notre époque est celle, plus que jamais, du « body-positivisme ». Et c’est très cool. Les injonctions à entrer dans tel ou tel moule s’effacent petit à petit pour laisser place à l’amour. Le « self love » envahit les réseaux

Nous sommes en décembre 2018. J’ai 21 ans. Dans ma tête je ne suis pas encore une femme. D'ailleurs, je ne sais pas vraiment ce que cela implique, être une femme. Je ne le sais pas encore. Avide de liberté et

Nous connaissons toutes une personne dans notre entourage qui ne comprend pas nos convictions féministes. En ce qui me concerne, cette personne est mon arrière-grand-mère. Il y a quelques temps, elle m’a écrit une lettre dans laquelle j’ai ressenti son

Alors voilà, je suis métisse. C’est la première fois que je ressens à ce point le besoin d’écrire sur le sujet, mais c’est que les évènements actuels rendent douloureuse la question de mon identité. Illustration par Camille Courrié Ma mère est bretonne,