TOP
Marguerite Durand, illustration par Laurie Cibert-Gothon

Féminisme de la première vague : la lutte pour le droit de vote en France

Alors que de nombreux pays accordent le droit de vote aux femmes début du XXème siècle, la France est à la traîne et peine à légitimer la place des femmes dans la champ politique. Alors qu’en-est-il au pays des droits de l’homme (mais pas de la femme) ?

Merci Marguerite

En France les actions se multiplient entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème. Marguerite Durand (1864-1936), actrice à la Comédie Française, devient l’une des premières figures du mouvement suffragiste en France. Au fil des rencontres, elle devient journaliste pour Le Figaro et s’engage peu à peu dans la cause féministe. 

En 1987, elle crée le journal La Fronde, un journal composé à 100% de femmes, preuve qu’elles peuvent gérer un journal et le faire aussi bien que les hommes. La Fronde est un  journal à vocation généraliste avec des rubriques diverses et variées (sport, politique, bourse…). Il va avoir un grand impact sur la place des femmes dans la sphère politique puisqu’elles pourront, avec le statut de journaliste, entrer à la bourse par exemple. 

Marguerite Durand, illustration par Laurie Cibert-Gothon
Illustration par Laurie Cibert-Gothon, @aneymona

Les autres courants 

Le radicalisme s’inscrit également en France avec 2 personnages : 

  • Nelly Roussel, féministe libertaire, forme un groupe de militantes qui revendiquent la liberté de contraception et d’avortement avec l’idée que cette limitation est une façon d’opprimer les classes populaires.
  • Madeleine Pelletier, médecin et militante socialiste, qui met en avant les idées féministes au sein de ce parti. Elle prône la nécessité d’éduquer les filles comme des garçons pour faire face à la vie qui les attend.

La France : grande retardataire ? 

Faisant face à  une alliance politique durable entre les conservateurs et les républicains laïques, la France est en retard sur la question du droit de votes des femmes.

En 1919, l’Assemblée Nationale accorde le droit de vote et la légitimité politique aux femmes mais le Sénat repousse la proposition. En 1936, avec le Front Populaire, des femmes entrent au gouvernement mais ce n’est qu’en 1944 qu’on leur accordera finalement le droit de vote.

Parisienne depuis 5 ans, j’aimerais voir de nouveaux horizons en me tournant vers la Suisse d’ici quelques temps...🇨🇭 Dans la vie je suis dans la communication, planneur stratégique plus exactement. Je gère aussi les différents réseaux sociaux de Meufer et de l’association Meufs Meufs Meufs. Parfois, je prête ma plume pour écrire quelques lignes sur des sujets qui me tiennent à cœur. Et j’espère qu’il vous plaisent autant qu’ils me passionnent à les écrire.❣️