TOP

Définition : le TDPM, le trouble dysphorique prémenstruel

L’acronyme du jour : TDPM 

Trouble
Dysphorique
Pré
Menstruel

Le TDPM : qu’est-ce que c’est ?

Le trouble dysphorique prémenstruel est une forme sévère du syndrome prémenstruel (SPM). Le TDPM survient en général durant la dernière semaine de la phase lutéale (la dernière du cycle) et jusqu’au début de la phase folliculaire (la première du cycle).

En gros, il peut se déclarer plus ou moins n’importe quand au cours de ta phase lutéale et les symptômes sont principalement psychiatriques. On parle d’humeur dépressive, d’anxiété, d’instabilité émotionnelle et « d’une diminution de l’intérêt pour les activités de la vie quotidienne ».

Bien qu’on entende encore peu parler du TDPM en France, ce trouble n’est pas à prendre à la légère. On le compare à une mini-dépression et on estime qu’environ 3 % à 8 % des personnes menstruées sont touchées.

Donc, si plusieurs jours avant d’avoir tes règles ton moral s’installe dans tes chaussettes, tu te sens triste, fatiguée, t’as des idées noires et tu n’as plus envie de rien faire… Sache que ça n’est pas normal ! Même s’il est difficile de diagnostiquer un TDPM, n’hésite surtout pas à consulter.

Tu vois la meuf qui parle de cul hyper fort en terrasse en mettant parfois ses voisins méga mal à l'aise ? C'est moi. Je m'appelle Clotilde, j'ai 27 ans, je suis parisienne et journaliste spécialisée dans le lifestyle (le style de la life quoi). A 17 ans je pensais être une rebelle et finalement, je suis devenue un vrai cliché : j'aime plus Paris, je jardine, cuisine, médite, voyage. J'aime mon chat (sauf à 5h du mat, les proprio de félins savent...). Mais SURTOUT, j'aime écrire et débattre et croire qu'avec pas grand chose, chacun à son échelle, on peut changer le monde.