TOP
Podcast : qui est Miss Paddle ?

« Qui est Miss Paddle ? », le pain-surprise du podcast !

Podcast : qui est Miss Paddle ?

De l’art de découvrir un podcast

L’autre jour, alors que j’errais mollement sur ma plateforme de streaming musical, je suis tombée sur cette recommandation de podcast « Qui est Miss Paddle ? ». J’étais d’humeur à continuer ma lente procrastination, alors j’ai rapidement regardé le nombre d’épisodes : 6, la durée : jamais plus de 15mn. C’était envisageable pour mon esprit en hibernation, j’ai cliqué.

Ne pas spoiler

Pour ne rien divulgâcher tout en vous faisant saliver, voilà ce que je peux vous en dire : « Qui est Miss Paddle ? » entre dans le cercle très fermé des podcasts qui vous donnent l’impression qu’ils vont vous parler de quelque chose alors que finalement ils évoquent complètement autre chose. Un peu façon « une histoire en cache toujours une autre ». 

Spoiler quand même un peu 

Je ne résiste pas à l’envie d’évoquer avec vous l’incipit. Judith, notre héroïne, développe une petite obsession pour une influenceuse mode et beauté (Miss Paddle) qui semble tout avoir. Le super corps, les supers voyages, la super famille. Au lieu de larver en scrollant le fil Instagram de Miss Paddle, Judith décide de remonter à la racine de cette monomanie un peu malsaine. En bonne journaliste, elle veut comprendre pourquoi elle a développé une fascination pour une influenceuse d’Instagram. Elle interroge plusieurs spécialistes (journaliste, psychologue, auteur…). C’est ainsi que commence la mini-série.

Miss Paddle et les mécanismes d’emprise

Mais peu à peu, la narration prend un tour inattendu. Partant de sa fixette sur Miss Paddle, Judith s’interroge sur son rapport au corps, l’obsession de notre société pour la « bonne meuf », la présence permanente du « male gaze ». Car Miss Paddle est le pur produit du regard masculin et hétérosexuel : parfait, lisse. En tirant les ficelles de cette construction, Judith en vient à décortiquer les mécanismes d’emprise dans le couple. Qui est Miss Paddle est un excellent récit pour comprendre comment les violences sexistes peuvent s’insérer insidieusement dans un couple. Je me tais maintenant !

Bonne écoute ! 

Préfète auto-proclamée de Slytherpuff depuis 92