TOP
Sextoys, illustration par Emma Kraemer

Quels sextoys avons-nous acheté pendant le confinement ?

Si la crise de la Covid-19 est un période difficile pour de nombreux segments de marché, la vente de sextoys a le vent en poupe. En France, tout comme dans d’autres pays du monde, les ventes de vibromasseurs et autres jouets sexuels ont la côte.

Ruée sur les sextoys aux quatre coins du monde

Sextoys, illustration par Emma Kraemer
Illustration par Emma Kraemer – Studio du bonheur

En France, les ventes ont augmenté de 40%, d’après l’entreprise Womanizer. En Italie, c’est une hausse de 60%.

Lelo, la marque de luxe suédoise, indique avoir observé une nette augmentation des ventes en Europe, notamment en France, en Italie et en Espagne.

De l’autre côté de l’Atlantique, les chiffres sont encore plus impressionnants : 75% d’augmentation des ventes pour les Etats-Unis, tout de même loin derrière le Canada et ses 130% !

Quels sont nos sextoys préférés ?

Parmi les sextoys les plus plébiscités, le site Adam & Eve constate une hausse des vente des jouets dédiés au plaisir solo : vibros externes, ceux dédiés au “point G” et les “rabbits” font partie de leurs best-sellers en période de confinement.

A l’inverse, Lelo observe une large préférence d’achat pour les anneaux péniens vibrants et les sextoys télécommandés, plus indiqués pour une utilisation à plusieurs.

Certaines ont choisi d’aller courir pour se détendre, d’autres libèrent des endorphines autrement. Tromper l’ennui, se détendre, explorer… Toutes les raisons sont bonnes pour se faire plaisir, et ça, on ne peut que valider !

Féministe depuis toujours je m'engage depuis plusieurs années dans des associations comme Meufs, Meufs, Meufs ou le Planning Familial. Quand je ne milite pas, j'aime boire des bières en terrasse, lire et rire très fort à mes propres blagues.