TOP
Illustration article payer pour du porno

Pourquoi c’est important de payer pour du porno ?

Qui n’a pas déjà entendu parlé de porno ? Tu sais, les images qui, malgré nous, construisent une part de notre éducation sexuelle et donc de nos perceptions du corps humain. Ici, il ne s’agit pas de parler de nos perceptions, mais bien de l’addition pour toutes ces images. 
Et toi, tu payes pour ton porno ?
Quelle que ce soit la réponse, ne t’inquiètes pas, je vais juste t’expliquer pourquoi c’est important et légitime de payer ces films, mais aussi te proposer des solutions éthiques existantes.

Illustration Mathilde T. payer pour du porno
Illustration par Mathilde T.

Bien souvent, dans les films pornographiques, tu vois des modèles de femmes blanches, minces, plutôt classiques, avec des petites lèvres, parfaites et épilées. 

Celles qui ne correspondent pas à ce modèle se retrouvent bien souvent dans des catégories comme si elles ne figuraient pas dans la norme. Seul hic, c’est quoi la norme finalement ? Je te dirai que la seule véritable norme, c’est celle qui représente de manière réaliste toutes les femmes, avec des corps qui ressemblent aux nôtres, avec leurs qualités, leurs défauts et que tout ce mélange soit montré comme quelque chose de sexy. 

D’ailleurs, si le sujet t’intéresse, je t’invite à t’informer sur le mouvement #payforyouporn, campagne qui reprend vie grâce à Olympe de G qui est une réalisatrice et pornographe féministe française.

Porno féministe 

Un porno féministe, c’est quoi ? C’est un film pornographique respectueux des femmes. Qu’il s’agisse des femmes devant la caméra comme celles qui sont derrière, pour qu’elles ne soient ni instrumentalisées, ni moins payées que leurs collègues masculins. 

Et pour obtenir ce merveilleux résultat, il faut donc payer ! Car dépenser un peu de ton argent pour te faire plaisir permet :

  • Que les comédiennes soient bien traitées, qu’elles aient toutes accès à un salaire conséquent et égal. Que sur les tournages, les équipes soient réduites et que toutes les conditions optimales à la réalisation soient présentes.
  • De voir un film avec un sens artistique existant, bien réalisé, avec un réel scénario dedans (on a jamais vu un plombier super sexy venir déboucher notre évier).
  • De sortir des standards qui véhiculent une mauvaise image de la femme et de l’homme, des points de vue racistes, grossophobes et autres. Ces standards qui placent la sexualité des personnes âgées comme un tabou, qui ne représentent pas la réalité sur les corps humains et qui se permettent d’exclure les personnes en situation de handicap. 
  • De te, et nous, permettre d’assumer notre sexualité, nos corps, autrement, de manière plus douce, plus naturelle et en se décomplexant des images préfabriquées de l’industrie du porno. 
  • La fin du porno fait par les hommes, pour les hommes, selon les codes d’une masculinité traditionnelle et viriliste qui reste assez focalisée sur la multiplicité des conquêtes, sur la pénétration et sur des rapports de domination. 
  • Un regard féminin sur notre réalité, nos poils, nos règles, le préservatif, les différents types d’orgasmes, le lubrifiant, les fluides, les accessoires, le sexe sonore, etc.
  • Du consentement pleinement affiché et décrié ! 
  • De regarder des films qui collent avec tes revendications et tes convictions. 
  • Et finalement pour qu’on arrête de dire aux femmes et aux hommes comment prendre du plaisir et jouir.

Pour aller plus loin, je te partage un discours passionnant d’Olympe de G sur ce sujet, c’est juste ici !

Où trouver du porno éthique ? 

Ce qui nous fait revenir au point de départ : comment s’exciter toute seule sans bafouer nos convictions ?

Voici une liste non-exhaustive, qui saura ravir vos plaisirs solos ou à plusieurs : 

  • Erika Lust XConfessions 16 euros le film : la porno-cinéaste suédoise installée à Barcelone fait du X éthique sa bataille. Elle privilégie les longs-métrages. Pour elle, le regard doit venir de tous les genres pour satisfaire le plus grand nombre.
  • NotASexpert, 7,99 euros le pack film + interview des acteur·ice·s.
  • Anoushka et son “porno éthique”. “Celui de la fraîcheur et de la légèreté, celui de l’esthétisme et du réalisme, celui de la diversité des corps et des sexualités, celui de notre génération…qui refuse les stéréotypes !”
  • Pink Label, environ 23 euros par mois.
  • CommonSensual, environ 8 euros par mois.
  • Lucie Makes Porn
  • Ovidie (Interview Youtube)

Après une licence en communication en France ainsi qu’un master en animation socioculturelle et éducation permanente en Belgique, j’ai décidé de poser mes valises au Québec pendant 2 ans, j’ai travaillé dans mon domaine de prédilection, les ONG. De retour en Europe, j’ai voulu me pencher un peu plus sur la question de la place des femmes dans nos sociétés et c’est comme ça que j’ai débarqué chez Meufer. Sinon j’adore le chocolat (genre passionnément), mon animal totem c’est la loutre et ma saison pref c’est l’hiver, comme ça tu sais (presque) tout.