TOP
Pologne, drapeau LGBTQ+ sur un monument

Pologne : trois personnes inculpées après avoir accroché un drapeau LGBTQ+ sur une statue du Christ et d’autres monuments de Varsovie

Le 5 août 2020, des activistes LGBTQ+ et anarchistes, deux femmes et un homme, ont réalisé une action pour lutter contre le système polonais anti-LGBTQ+.
Elles ont ainsi accroché des drapeaux du mouvement sur de nombreux monuments emblématiques de Varsovie, y compris la statue du Christ présente devant l’église de la Sainte Croix. 

Pologne, drapeau LGBTQ+ sur un monument
Photo Stopbzdurom

Deux des activistes ont été mises en examen pour la profanation de monuments de Varsovie, le chef d’accusation de la troisième personne n’est, pour l’heure, pas connu. 

Une action contre les pouvoirs publics polonais, grands conservateurs 

À travers un manifeste publié sur la page Facebook “Stop Bzdurom” (Stop aux idioties), les militantes expliquent leurs actes : “C’est un assaut ! Un arc-en-ciel. C’est une attaque ! Nous avons décidé d’agir. Tant que j’ai peur de vous tenir la main. Tant qu’il y aura encore des camionnettes avec des signes homophobes dans la rue”.

Au cours de cette action, la sirène de Varsovie et la statue de Copernic, deux monuments emblématiques de la ville ont également été agrémentés de drapeaux LGBTQ+

Le chef du parti conservateur polonais, catholique et de droite avait, lors de la campagne présidentielle de juillet, comparé le mouvement LGBTQ+ avec celui du “neobolchévisme”. Grâce à une grande partie de la population polonaise, profondément catholique, cet homme, qui était déjà Président de la Pologne, s’est fait réélire le 12 juillet 2020.

Des soutiens politiques au mouvement LGBTQ+ 

Le 6 août 2020, à l’occasion du renouvellement du serment du Président polonais, des députées de la gauche ont affiché leur soutien aux LGBTQ+, en arborant des masques aux couleurs du drapeau. Elles portent également chacune une tenue d’une couleur du drapeau du mouvement.

Les députées polonaises arborent les couleurs du drapeau LGBTQ+
Photo Wojtek Radwanski – AFP

Non seulement cette action a pour objectif de désapprouver les propos homophobes du Président Andrzej Duda, mais également de soutenir les activistes des événements de la veille. 

En plein cheminement universitaire en Information et Communication pour devenir journaliste, j'ai découvert le projet Meufer et m'y suis engagée. Depuis plusieurs années, je m'implique dans une association d'artistes qui a pour but diffuser les valeurs de la culture hip-hop. Je me suis intéressée au féminisme depuis un coup de cœur pour les Playmobil vikings de mon grand frère. J'aime manger italien et danser sur tout style de musique. Quand on sera copains tu pourras m'appeler Maudou.