TOP

Loujain Al-Hathloul remporte le Prix Liberté 2020

Loujain Al-Hathloul, militante saoudienne pour les droits des femmes a été désignée lauréate du Prix Liberté 2020 de la région Normandie le 6 juin dernier avec 42% des voix.

Loujain Al-Hathloul
Loujain Al-Hathloul, lauréate du Prix Liberté 2020. – Photo Marieke Wijntjes pour Amnesty International

Proposé par la Région Normandie et mis en oeuvre par l’Institut International des Droits de l’Homme et de la paix, le Prix Liberté propose à la jeunesse du monde entier de désigner chaque année une personnalité ou une organisation engagée dans un combat exemplaire en faveur de la liberté. La lauréate ou le lauréat est élue par un vote en ligne. 

Pour cette deuxième édition, Père Pedro Opeka qui soutient les plus démunis à Madagascar avec son association Akamasoa, et Nasrin Sotoudeh avocate iranienne féministe et laïque engagée notamment contre la législation imposant le port du hijab se trouvaient également parmi les trois finalistes, aux côtés de Loujain Al-Hathloul pour remporter le prix. 

Un combat pour les droits des femmes en Arabie Saoudite

Le 6 juin, c’est près de 5 500 jeunes du monde entier qui ont voté en ligne. Loujain Al-Hathloul est désignée lauréate avec 42% des votes soit 2 321 voix. Loujain Al-Hathloul s’est distinguée par son combat pour les droits des femmes en Arabie Saoudite, où elle est emprisonnée depuis 2 ans pour avoir eu l’intention de saper la sécurité, la stabilité et l’unité nationale du royaume” après avoir pris le volant d’une voiture. En Arabie Saoudite, les femmes ne peuvent conduire que depuis le 24 juin 2018 et leurs droits demeurent encore très restreints. En effet, l’apprentissage de la conduite et l’achat d’une voiture doivent se faire entre femmes et une femme saoudienne paie en moyenne 6 fois plus cher le permis qu’un homme. 

Etudiante en Management du Sport, je suis très investie dans l'associatif étudiant. Grâce à cela je me suis intéressée à de nombreux sujets, dont le féminisme fait parti. Mon envie d'intégrer une association féministe a grandi et c'est ainsi que j'ai rencontré Meufer ! J’ai toujours été passionnée par la littérature et l'écriture. Bonne vivante, je vois la vie en rose avec mes deux petits félins.