TOP
Maripier Morin, Safia Nolin

Vague de dénonciation de harcèlement sexuel au Québec, des célébrités incriminées

TW : harcèlement, agression sexuelle

Dans la continuité du mouvement #metoo, plusieurs personnes ont dévoilé leurs témoignages et les noms de leurs agresseurs sur les réseaux sociaux. Des listes de noms ont été partagées et les célébrités du monde du showbizz québécois n’y ont pas échappé.

Maripier Morin, Safia Nolin
Maripier Morin, Safia Nolin – Photo Josie Desmarais/Métro

Safia Nolin autrice-compositrice, a partagé mardi soir sur son compte instagram l’agression qu’elle a subit de la part de Maripier Morin une chroniqueuse et actrice.

En Mai 2019, Maripier Morin lui aurait aurait tenu des propos déplacés tout en la caressant : « Elle m’a dit qu’elle allait me mettre dans une cage, qu’elle allait me nourrir. Tout cela sur un ton super sexuel et en me caressant les bras. » Elle lui aurait ensuite mordu la cuisse, y laissant un bleu.

Maripier Morin a répondu ce mercredi 8 sur Instagram. Des excuses décortiquées par la chanteuse Hanorah

Hanorah décortique la réponse de Maripier Morin
Sur son compte Instagram, Hanorah décrypte la réponse de Maripier Morin

Dans l’ordre : “Focus sur comment elle se sent et non sur le ressenti de Safia”,  “tu ne parles pas de ton propre chef; le public t’as pressé de le faire”  “Impertinent, suggère que tu essayes de minimiser ce que tu as fait”

“Fais-tu du victim blaming ?” “Sarcasme dû à sa gêne face à ton comportement pour voir comment tu réponds” “C’est pas SI c’est le cas. Elle te confirme que c’est bel et bien le cas.” “Malgré que t’as voulu faire, c’est ce que tu as fait” 

“Essaye d’inciter à la pitié, ceci est une mauvaise excuse” , “Langage passif, ceci n’est pas une ‘situation’ c’est TON COMPORTEMENT”


Suite à cette accusation, Laurence, serveuse, a accepté de raconter son expérience avec Maripier Morin. La jeune femme a souhaité écrire à Safia pour lui témoigner son soutien : 

“Pour ce que ça vaut je tenais à t’écrire.
Mon but ici est de t’appuyer et de te permettre de te sentir plus légitime.
J’ai vécu une situation semblable avec la même personne.
C’était en 2015, j’avais 20 ans.
Je l’ai rencontré dans un bar sur le plateau. Évidemment, je savais très bien qui c’était. À la sortie du bar, elle a embarqué dans un taxi et a insisté lourdement pour que j’embarque avec elle: « awaye embarque, t’embarques. »
Étourdie par son statut social, j’me suis sentie attirée et légèrement curieuse. La suite des événements ses sont passés extrêmement vite, j’ai donc pas vraiment sentie l’espace pour que je donne mon accord. Rendu à son logement, elle m’invite à entrer en m’offrant d’essayer toute sa garde-robe: robe de gala de quelconque designer hyper prisé, bref ses « guenilles » comme elle l’a dit.
Rapidement, je me retrouve nue devant elle à « jouer à la poupée » pour reprendre ses mots.
Je ne lui ai pas dit non, je ne lui ai pas dit oui.
Ton témoignage remet en question l’expérience que j’ai vécu et je me questionne sérieusement sur la limite du consentement”

Gab Roy et Jay St-Louis

Des dizaines de témoignages visent également plusieurs vedettes du web québécois, plusieurs d’entre eux incriminant Gab Roy, un ancien vlogueur déclaré délinquant sexuel à vie en 2015.

Jay St-Louis, youtuber, a été dénoncé pour des faits remontant à 2013. Charlie Gagné n’avait que 13 ans quand son idole l’a ajoutée en amie sur Facebook : «Je n’avais pas beaucoup d’amis à l’école, je vivais de l’intimidation. Je disais souvent aux autres jeunes que je connaissais Jay St-Louis. Ils trouvaient ça cool. Je me sentais spéciale». De fil en aiguille, leur conversation est devenue très malsaine. Le vlogueur pouvait tantôt l’insulter, tantôt être particulièrement généreux, allant même jusqu’à lui proposer de travailler pour lui. À d’autres moments, il se laissait aller à des allusions sexuelles, obsédé par sa puberté.

Jusqu’à ses 18 ans, Jay St-Louis a continué d’exercer une énorme influence sur elle, même si elle ne l’a rencontré qu’une seule fois en personne dans le cadre d’un événement public.

Charlie Gagné confie être encore fragile lorsqu’elle repense à cette correspondance toxique, mais elle tenait à prendre la parole dans la foulée d’un nouveau mouvement de dénonciation qui fait grand bruit sur Facebook et Instagram depuis quelques jours.

Sur Facebook, de nombreux groupes ont été créés. “Il y a eu une  immense vague de dénonciations dans le monde de l’improvisation et du théâtre. Le groupe de dénonciation qui avait été créé pour l’impro a cependant dû être effacé car il y a eu des leaks d’informations et ça pouvait mettre certaines victimes dans de fâcheuses situations. Un groupe de soutien aux victimes a cependant été créé : Rudesse – regroupement contre la violence sexuelle en improvisation” explique Kath victime elle aussi. 

Des comptes Instagram comme victims_voices_montreal ont également fleuri pour dénoncer ces agressions.

Étudiante en journalisme à l’Université du Québec à Montréal, franco-argentine ayant grandi en Turquie je suis passionnée de géopolitique internationale. Sinon je suis phobique des agrumes, en particulier des citrons.